You are here
Home > Une

#2 : l’éveil des consciences : pourquoi le monde doit changer (mai 2015)

Partager

Commandez en ligne Boussole#2 : L’éveil des consciences

Au sommaire :

1- Un repas pour refaire le monde, par KASTNER KYSILENKO

2- De l’importance des repas en famille, par Gracy OLMSTEAD

3- Good morning Erbil, photo-reportage par Sylvain TESSON et Thomas GOISQUE

4- L’épopée de Guillaumet, par Aude GOEMINNE

POLITIQUE

5- Comment Charlie a vaincu Charles, par Pierre-Yves GOMEZ

6- « Je ne suis pas venue à l »UMP pour hocher béatement de la tête », avec Madeleine de JESSEY

7- Quelle est la cote des valeurs de la République, par Louis MANARANCHE

8- Les Français veulent une politique « plus haut », par Dominique POTIER

9- Au fondement de la révolution non violente : la charte 77, par Emilie TARDIVEL

10- Il faut préparer des réformes clés en main, par Charles BEIGBEDER

SOCIETE

11- Le clivage est désormais entre transhumanistes et bio-conservateurs, avec Ludovine de LA ROCHERE

12- Pourquoi la gauche aussi devrait soutenir la famille, par Phillip BLOND

13- Libérés et pourtant malheureux, par Philippe de ROUX

14- A gauche toute contre la GPA, par Marie MALZAC

15- Grand soir ou petit matin du grand réveil ? Par Tugdual DERVILLE

16- Secouez la pulpe, par Mgr Michel AUPETIT

17- Les Veilleurs, un réveil des consciences, avec François-Xavier BELLAMY / Gérard LECLERC

18- A l’école des free schools, par Anne COFFINIER

19- Madame de Sévigné s’invite en Seine-Saint-Denis, par Sabine d’HARDIVILLIERS

ART DE VIVRE

20- Ecolos de tous les pays, unissez-vous ! Avec Gaultier BES

21- Tibet : à pied au-dessus du monde, photo-reportage par Constantin de SLIZEWICZ, Alexis de GUILLEBON et Thomas GOISQUE

22- Montrez-moi cet autre que je ne saurais voir, par Jean-Marc POTDEVIN

ECONOMIE

23- La City bien inspirée, par Antonin PUJOS

24- Avec les agents de la révolution, par Guilbert DEL MARMOL

25- Robot pour être vrai : le numérique va-t-il détruire les emplois ? Par Yves CASEAU

CULTURE

26- Un artiste inspiré : Makoto FUJIMURA

27- La bibliothèque de Denis TILLINAC, par Etienne de LA ROCHERE

28- Mais que cache Thérèse derrière un voile si sage ? Par Christiane RANCE

29- Et si on se restaurait avec Simone ? Par Paul COLRAT

30- Jonas, BD de Quentin DENOYELLE


L’édito de Louis DAUFRESNE

Boussole. Pourquoi ce nom ? Parce qu’une boussole indique une direction, une voie porteuse d’espérance. Nous subissons les événements autant que nous les consommons mais, à la vérité, savons-nous où aller et à qui se fier. Á tous, il nous manque une boussole.

Cet instrument est celui de la mobilité, un mot qui pour nous rime avec mobilisation. La mobilité, c’est la définition même de la modernité dans laquelle nous aimons vivre et qui nous rend libres. La mobilisation, c’est agir pour faire les bons choix. La revue Boussole représente tout à la fois une direction – refonder une société pleine de ressources – et une intention – servir le bien commun. Ainsi nous aspirons à valoriser des réflexions, en valorisant des réflexions et des initiatives concrètes résolument contemporaines dont les racines éthiques plongent dans ce que la culture chrétienne vivante a pu donner de meilleur aux hommes.

Après l’autorité positive, ce deuxième numéro touche à l’éveil des consciences. Depuis deux ans, nous assistons à des mobilisations d’une ampleur exceptionnelle, et cette expression « éveil des consciences » semble le mieux traduire l’esprit de cette nouvelle ère qui s’annonce. Précisément, comment le définir ? Comment l’interpréter ? A-t-il un caractère subversif ? Préfigure-t-il une époque porteuse d’un nouvel humanisme ? Est-il assimilable à une forme de résistance, de réaction, de contribution généreuse ? Suppose-t-il un programme, une doctrine, ou est-il un rappel à la réalité ? Quelles sont ses valeurs ? Au-delà du diagnostic, Boussole cherche à savoir ce qu’en pourraient être les prochaines étapes.

Notre ligne éditoriale se veut résolument indépendante. Ce qui nous distingue, c’est que nous inscrivons notre démarche dans une dyna- mique constructive, grâce à des thématiques axées sur la responsabilité personnelle. C’est une conviction forte : plus la personne sera respectée et promue comme un bien suprême et inaliénable, mieux notre monde saura discerner ce qui, au milieu de toutes les évolutions, constitue un vrai progrès.

Ainsi Boussole cherche à apporter des idées neuves. Écrite et illustrée par une nouvelle génération de penseurs, nous aimons à présenter des regards originaux, lucides, rafraîchissants, dans tous les domaines qui vont de la politique à la société, de la culture à l’art de vivre.

Nous vous invitons à explorer ces pages et à les lire en prenant votre temps, mais également à proposer, à contribuer, à débattre et à participer, afin que nous écrivions cette aventure ensemble.

Bon voyage !

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Top